jeu de vie virtuelle

229662 Inscrits - 910 Actifs - 30 Connectés

Francopoly est un jeu de vie virtuelle jouable gratuitement, où ton personnage – fille ou garçon virtuel – peut s'habiller, aller à l'école, à l'université et choisir plusieurs métiers différents. C'est un peu comme les Sims ou Habbohotel. Ton but est d'incarner l'homme ou la femme virtuelle la plus riche ou la plus agée de toute la ville, à toi de jouer!

Derniers commentaires postés
Commentaire de Danny MCCOY___ sur le profil de Albine BAKER (à 22:53:20) 
Albine

Toujours un plaisir de croiser ta route,d'échanger avec toi
la vivante et survivante qui n'est pas du tout méchante
tu es quelqu'un de bien et c'est danny qui le dit ^^
au plaisir de pouvoir de nouveau discuter,partager et voyager avec toi
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/fb/ae/d1/fbaed1a22be6213d407e2f4b0d96cd40.jpg
Commentaire de Maelys PATERSON sur le profil de Emma WINTERS (à 20:52:46) 
E m m a

Bienvenue en ville Emma ! Je suis ta grand mère *souris*
J'espère que ton installation se passe bien, Comment vas tu ?
Donne moi vite de tes nouvelles ma puce. Je t'embrasse fort
Commentaire de Amber CELSUS sur le profil de Joe ASHPEY (à 20:16:43) 
Jeccomprendspparfaitementllannuance. Ceci dit rien ne m'empeche a aspirer de devenir quelqu'un d'autre,  qui sait?  Quelqu'un de meilleur...

Commentaire de Pluie CELSUS sur le profil de Klaus MIKAELSON (à 20:01:50) 
~Mon Roi~
Mais je t'en pris, inonde mon profil de tes commentaires! C'est repartit pour les commentaires, où je ne sais pas quoi dire... :p mais je le fait pour toi hein! Et toi tu est à moi pour l'éternité <3 je n'hésiterais pas à t'assommer si tu fait le con! Oui je sais que tu attends ce long commentaire, et je le prépares... Mais bon, c'est dans longtemps :$ Tu verra de toute manière!! Mais ça se trouve à la fin tu me sortiras "Ah c'est ça ton long commentaire XD?" si tu dit ça j'te tue. <3

Je t'aime <3 Bisous!!
http://2.bp.blogspot.com/-VLMrbXQDSv0/U8C50cgtpxI/AAAAAAAAJLE/pMKiPi5ohTk/s1600/tumblr_mcxev77wEh1ro8fqwo1_500.jpg
Commentaire de Joe ASHPEY sur le profil de Amber CELSUS (à 19:52:06) 
J"aime que l'on revendique ce que l'on est et pas ce que l'on voudrait être.
Commentaire de Liam BIN sur le profil de Nohan _HOOK (à 19:41:16) 

Mdrrr ce commentaire XD 
Merci xD

Commentaire de Sylaas LHEWYS sur le profil de Dhyes LEHWYS (à 19:38:42) 

Et Dieu créa la femme... eh dios mio, quelle femme ! Tu en as déjà vues des comme toi ? Non, mais ne me dis pas oui, sincèrement hein... Non, il en existe pas deux, et, j'en suis bien chanceux d'avoir dans ma vie, l'unique exemplaire.

http://data.whicdn.com/images/272759166/large.gif
http://data.whicdn.com/images/177309311/large.gif

Mars 2016, a été la plus belle période de ma vie cette année là. (Non pas Claude François, alors ne chante pas les mots hein.) Je n'ai jamais eu l'occasion de te le dire à ce moment précis, je n'étais pas totalement libre de mes choix, ni même de mes mouvements. Ce fut court, 1 mois même pas, à vivre une relation faite d'une intensité affolante, de passion, d'amour, de folie... Un tas d'émotion, d'émerveillement car avec toi tout été fait de joie, avec des hauts, des bas, mais la situation ne s'y prêtait pas. On pourrait même dire que ce n'était pas notre moment. Je pense que si, ça l'a été, je n'ai seulement jamais su te prouver les choses, bien trop aveuglé. Aujourd'hui, j'ai des regrets, on ne doit pas en avoir mais j'en ai, beaucoup. Porque una vez equivocarse suficiente, nena. Pas deux. Crois moi, je refuse d'être mener par le bout du nez, et de nous sacrifier, il en est plus question et oui, 3 mois, cela passe tellement vite, c'est par ailleurs notre record. Plutôt plaisant, n'est-ce pas ? Parfait. Quand j'ai fais ta connaissance en mars 2016, ça été une révélation, je m'étais persuadé qu'il existait plus aucun bonheur, plus aucun miracle, que ce monde été fait d'hypocrisie, de lâche, de suppôt de satan et tu as débarqué, ta frimousse d'ange, ton regard à se damné, cette fragilité dans l'âme, évidemment, je suis le seul à percer cette carapace. Comme un coup de fouet, comme une flèche qui te heurte a 150kmh. Le coup fatale, tellement vitale. Tu es cette jumelle égarée à la naissance, j'ai jamais rencontré une personne, sexe confondu, qui été autant semblable, vraiment. T'es unique. J'ai énormément de mal à sortir des mots digne d'un dictionnaire, d'être la langue incarnée, tout ça quoi, j'en perds mes moyens avec toi. Tu es déstabilisante, t'imagine même pas. En mars 2016, oui, tu as été mon second souffle, je t'ai bien trop blessée avec ces mots, mais ils sont vrais pourtant, crois moi. Ce que j'ai vécu a tes côtés, en si peu de temps, je n'ai les jamais connu, ni même touché. A mes anciennes relations, peu importe le statut, il fallait toujours un temps d'adaptation, nous, en une soirée, on était déjà a se promettre l'éternité. Cette alchimie, l'attirance, l'aimant qui nous unis par un simple regard. Tu es le genre de personne qui, une fois dans notre vie, même si le lendemain tu n'y es plus, tu auras marqué les esprits, c'est ce qu'il m'est arrivé, suite à ma sale décision. Changer notre manière de vivre, de penser, non pas que tu influences ou autre, loin de là, tu as seulement le bon impacte sur les gens, tu fais réfléchir, tu montres une vie complètement différence de ce qu'on peut croire. On pourrait te dire, si l'on ne te connaît pas, que tu as pas de leçon à donner, mais tu es loin de donner une leçon, tu te fiche de ce que pensent les autres, de la façon comment ils vivent leurs foutu vie, tu es là, avec tes putains d'idées, complètement décalé, mais fait de bon sens. J'aime cette femme que je vois, rigolote, amusante, têtue, buté .. intelligente, belle, sexy .. enivrante mais énervante, parfaite, seulement à mon regard, tu regroupes tout ce que j'aime chez une femme, tu as ce côté voué à celui que tu aimes, moi, je ne voudrais pas prendre le melon, ou autre, mais j'aime savoir que ma femme, est attachée, car sans toi, c'est inimaginable. Et aujourd'hui, 21 mars, j'ai vu mainte à mainte reprise une foule d'émotion, t'imagine, je me suis rongé les ongles, arraché des peaux jusqu'à saigner, t'imagine comme j'étais en stresse ? Rhaa, t'agis sur mon être, mais je refuse l'idée de vivre un jour sans toi, sans ta folie, car ptn, tu es une femme bourrée de folie, tu as ce don, même en colère (Ouais, j'le dis jamais alors écoute bien) tu me fais sourire, mais faut garder la face, et surtout toute crédibilité hein, n'est-ce pas, sinon comment être pris au sérieux par la suite ? J'aime être dur envers toi « Et contre toi » mais j'aime avant tout toi, de jour en jour, ce n'est pas un sentiment douloureux, bien au contraire, il est exquis, ce n'est pas difficile de t'aimer, ce qui l'est, c'est être séparer de toi, 10 minutes, c'est bien trop long. Une journée, ou seulement l'imaginer. Tu comprends que aujourd'hui, je suis accro ? Que j'ai besoin de tes sms le matin ? De tes mots ? D'entendre ta voix dès le réveil qui me souffle dans un langage pas totalement français que tu veux ton bisou avant même que je quittes nos draps ? « Ouais tes un alien, on y peut rien » Voir ton visage avant de bosser, car ptn, faut tenir toute une matinée sans venir me coller à toi, tu es mon besoin, ma force, surtout ça, comme si tu avais ce don d'effacer toute trace en moi, néfaste, la joie, tu y touche jamais, et je ne dis pas cela pour te faire plaisir. Les moments ou je tire la tronche, c'est uniquement la faute à ma jalousie, et pas ta faute, car tu me rassures toujours autant, j'écoute rien, buté, que veux-tu, ton homme est une tête à claque à ses moments de perdu. Tu es tellement douce, j'aime admirer ton visage, peu importe son contexte, tu es tellement magnifique, et je passe tout en revu, ta bouche charnue et sexy, elle trompe l’œil, elle suscite le pêché, le danger, la passion .. l'érotisme comme ton regard, porque en los ojos nos espiabamos el alma, il me transporte à mille lieux d'ici, il me fait voyager, avec toi, je fais le tour du monde par un simple baiser échangé, volé, un regard enfantin, amusé, se mettre à courir dans la maison à pousser des cries de fou. Cette complicité de meilleurs amis, une relation d'amant, un amour d'amoureux farouche, épris sans limite. A ce jour, tu es la personne la plus terrifiante, vois-tu, a ton retour au mois de décembre, ce fut une explosion, je savais que ton retour ne se ferait pas sans perturbation, car, c'est écrit ainsi, tu es .. ce fruit défendu, tu es ce nectar acide au bout des lèvres, et qu'une fois en bouche explose en mille et une sensation sensationnelle. Tu rends addict, sous ton prénom on peut y lire « A prendre avec modération » j'ai fait tout l'inverse, et je n'ai aucun regret. Depuis décembre, ton fameux sms, tu ne l'aime pas vraiment pourtant il a était celui qui nous a réuni. Tu te rends quand même compte qu'on se connaît depuis pas si longtemps, car si on calcule, il s'agit seulement de 4 mois, le vide ne compte, et pourtant, cela semble des années, tout comme je te découvre comme si nous étions deux inconnus, et je ne suis pas lassé, toujours autant fasciné, quand t'ouvre la bouche, je suis suspendu à tes lèvres, et tais toi, j'en fais pas des caisses, je laisse seulement mon cœur s'exprimer, et encore, il n'est pas à 100%, tu me troubles pour trouver tout les mots nécessaires. Puis, nous avons tout notre temps pour dire les choses dans le contexte qui ce présente. Tu es mon live. Je me souviens d'un soir, même si nous en avons eu beaucoup, mais un, avant que tout cela démarre, on s'était provoqué, chercher, on flirter sans retenu, il me semble que c'était un lundi soir, et il reste en mémoire, car a ce moment là j'ai compris une chose, que je finirais par te posséder, sexuellement parlant, je savais que je te succomberai, et ce n'est pas pour me déplaire, mais c'était devenu une évidence. Suivis de cette soirée, il y a eu un blanc, notre relation avait poursuivis son chemin comme si, cette soirée n'était, et pourtant, elle ne quittait pas mes pensées, j'avais qu'une envie, recommencer, et aller plus loin. Combien de fois, quand on se retrouver à deux, j'avais envie de t'embrasser mais c'était mal de penser ainsi, comme la fois ou nous avons manger notre kebab devant le live sur pc, tes lèvres m'obsédaient … combien de fois je voulais te dire, une nuit... rien qu'une nuit, juste pour avoir cette chance de créer une connexion d'autant plus charnel, plus intense, apprendre à mieux te connaître, être intime, te goûter pour y savourer chaque moindre parcelle de ce corps magnifique, d'une femme ravissante, mais la situation ne s'y prêtait pas, et je savais que si je passais outre cette barrière, je ne pourrais plus jamais revenir en arrière. J'ai essayé de te résisté, j'ai essayé de montrer que tu ne m'intéressais pas, mais à trop refouler mon attirance, je fini par me faire avoir... J'ai cédé à ma pulsion, je t'ai embrassé, dévorer et cela à été comme un électrochoc, une révélation, je n'ai jamais quitté tes lèvres depuis mars 2016, tu me fais toujours le même effet. Je suis nul pour décrire, sérieux, mais j'espère que tu sais où je veux en venir. T'embrasser, c'est comme être à nu, c'est comme avoir une bulle au dessus de ma tête ou sont notés tout les moindre petit secret.. Tu captures mon âme, tu le vole, et le garde précieusement. C'est comme perdre pieds, se désarmé. Il te dépossède de tout. Mon regard n'a plus de secret, mes lèvres, ce que notre souffle dévoile. J'aimerais tellement que tu te connecte à ma tête pour savoir comment je vis les choses, comment je les voient et ce qu'elles représentent pour moi, j'aimerais, ce serait beaucoup plus facile de poser des mots, qui font brouillons. Perfect woman. Tu adores mon anglais, que veux-tu, autant le partager un peu, on sait tout les deux que tu lui voues une ptn de jalousie immense, comme la surface de ton cul. J'aurais bien dit tes miches, mais, ils sont de nature inconnu.... (Aie aie, ne me frappe pas ! J'aime tes error 404 not found) J'aime notre relation, tu sais ? Après une première fois qui démarre sur une idylle très courte, on recommence cette fois-ci sur une base solide, une amitié. Quand même, ce n'est pas beau ? On a pu voir, observer l'autre dans une position très proche, profiter de lui avant le reste, supporter tes blagues de merde, ta tronche de chiasse dès le réveil. Et imagine un peu, elle ne me quitte pas toute la journée jusqu'à la retrouver, mouarf, l'arnaque, déjà, sur ta description, y'avais pas du tout noté tout ça, mais de loin ! C'était bien plus le genre bombe quoi, pas euh .. mh mh (J'souris comme un con, je t'imagine me remballer sec là XD)Non mais honnêtement, tes bien bonne chérie... (Le mec avec son pichet de bière en main) monte sur mes genoux, on va dada … Aha, vieux cliché pervers. Depuis ton retour dans ma vie, je me sens bien, voir mieux, et je me bats au quotidien pour que tu prennes conscience de cela, que tu saches ce que tu me fais, vraiment. Quand je me lève, instinctivement, faut que je te parle, et peu importe si je te réveille, et le pire, tu es remplis de belle petite attention. Comme, mettre ton réveil pour me voir avant le boulot, et que ta tête est vraiment trop craquante quand tu louches à la lumière. J'aime toute tes attentions, ton gros grain de folie, car ptn, j'ai jamais connu aussi folle que toi, tu sais ? Non mais pas que je veux en faire des tonnes, loin de là, quand tu pètes les plombs, et là, je souris comme un crétin, car tu m'as quand même envoyé l'alphabet hein. Bon, ce n'était pas le bon ordre car tu voulais que je me démerde, mais quand même. Et quand tu me chante de vieille chanson qui ne sont même pas nés ? Hein hein, et tu me fait rire, t'a pas idée comment. Pas une minute je me suis lassé de toi, j'ai cette impression que chaque jour est nouveau, et que même dans 10 ans, tu me donneras toujours cette impression, mh, l'intime conviction dit-on ? Eh bien voilà. C'est en moi, je le sais et cela ne se discute même pas. En apparence t'es seule, un seul corps, nanani nanana, mais ! Dans ta tête, tu accueilles une galaxie de plusieurs terres vivable, t'imagine le bordel ? Alors bon, quand ils commencent à faire du bruit tous ensemble, poualala, dis, je peux t’assommer dans l'avenir ? Mars 2017, ce mois est fait pour nous, 1 an après, et ce n'est même pas fait exprès, on passe à la vitesse supérieur et là, c'est une explosion de délice, ptn, mais qui l'aurais cru, merde, que tu es autant exceptionnelle. Je le savais mais a ce point, déconcertant. Je te vois déjà lever les yeux au ciel, non, je suis très sérieux. Je sais que ton opinion est inexistante mais, je ne m'amuserais pas a te mentir, encore moins quand il s'agit de toi. Tu donnes un autre sens à ma vie, mes nuits, mes journées, c'est juste reposant de t'avoir dans ma vie, et en plus de ça, t'aimer. L'un va avec l'autre. Tu es mon repère, j'ai besoin de poser mon regard sur toi pour savoir comment guider mes pas, c'est peut être enfantin, ou niais, ou j'en sais rien sérieux, mais je le pense. Même si parfois je montre complètement l'inverse mais, j'suis heureux avec toi, c'est indéniable. Maintenant c'est un homme amoureux qui te regarde, qui te parle, qui te serre dans ses bras car bordel, t'avoir dans mes bras, dormir en cuillère avec toi, blottir mon visage dans ta nuque, et s'endormir avec ton parfum, ton odeur de peau, c'est le moment le plus magique de la journée. J'suis comme un gamin qui a longtemps, et secrètement aimer une fille, et enfin, il réussi a l'avoir, c'est dingue. Alors imagine quand cela est réciproque, ce baume au cœur... car ouais, tu es ce putain de calmant, si ce n'est pas parfait, il se trouve que la fille que j'aime, a aussi ce pouvoir de guérison, je suis chanceux, je m'auto estime, sérieux. Quand je te regarde, même si je suis plus grand que toi, de quelques centimètres, je te vois déjà venir me les rappeler, ouais, c'est bon on sait ! Grrr, bah, je te regarde comme un petit garçon émerveiller devant cette dame, au regard ensorcelant, ce corps de déesse, mais ce petit garçon a également un appétit d'homme, il te dévore du regard, il se met l'eau à la bouche, car tu es le caviar humain (Même si je n'aime pas ça, mais toi, succulent) Celui qui est avec toi, me plaît, tu me rends bon, et bizarrement même si toi, tu trouveras cela pas assez, mais, je t'écoute pas mal. Même si je mets bien trop de temps à mettre à l’œuvre, il faut attendre que l'information monte au cerveau hein. Je ne crois pas au hasard, à l'époque, y'a un an, j'étais fermé au connaissance, et toi, t’allait jamais vers les autres, et pourtant, j'ai accepté, et tu es venues à moi. L'aimant été en place avant même qu'on le sache, et aujourd'hui, tu nous vois ? Car ptn, j'ai toujours du mal à le croire, même le fait d'être « marié » c'est juste inimaginable, car ouais, on est tout le deux du même avis sur ce pacte. Et pourtant, nous le somme, on nique tout nos codes car notre amour est bien au dessus de nos convictions. Comme quoi, nous sommes pas totalement con, car eux, ne changent jamais d'avis. Puis, hein, faudrait être con deux minutes pour te laisser partir, j'suis pas a ce point aussi débile, aha. Que celui qui ose tenter, Aha, son dentiste sera heureux de sa consultation. Et son chirurgien sera navré de ne pouvoir rien faire. Car ouais, je démonte celui qui ose s'approcher de toi, et tu vois, l'autre lesbienne qui disait que t'allais te prendre un mur, nique ta lesbienne aha, elle est mariée à moi, c'te femme est mienne, et j'ai goûté son fruit défendu, mh mh, ouais attends, laisse moi me vanter, autant dire que j'ai décroché le gros lot mh mh. Je n'ai pas honte de toi, même si j'aime vivre notre histoire loin des yeux, tu as bien vu notre première fois quand ils se sont tous mêlé, a croire que leurs vies ne leurs convient pas, faut se mêler des autres, bah a présent, je m'en fou, aucun ne me dira quoi faire, ni qui aimer, car, je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu'un depuis longtemps, depuis que je t'ai toi. Ce n'est pas des paroles en l'air, je suis sincère, puis je ne sais même pas te mentir alors bon, pourquoi essayer aujourd'hui, et prendre le risque de te blessée, jamais. Je supporte pas te faire mal, c'est trop, t'atteindre, ce serait comme m'atteindre, et rien à voir avec de l’égoïsme, je refuse, c'est comme ça. Tu es mon calme dans tout ce K.O, cette protection invisible, mon repère, une nouvelle fois, je ne pourrais jamais assez me répéter mais, je n'aurais jamais pu espérer mieux que toi, Et encore aujourd'hui, j'entretiens une peur de te voir filer, car comme je le dis souvent, personne n'est acquis, et si demain elle veut partir, elle fera, hors, j'aimerais ne plus a devoir le vivre. Encore aujourd'hui, je me pose c'te maudite question, comment elle peut autant me ressembler, même sur les origines, y'a une faible ressemble, quand même, est-ce possible, vraiment ? On va passer à la télé, dans les 30 histoires les plus incroyable.. Aha, tu imagine ? Avec nos deux tronches de cake en interview ! A s'auto clashé, puis faire les con quand on percute qu'on passe à la télé, et tu auras un truc coincé dans les dents, ptn, tu fais chier comment tu t'affiche à la télé (Ouais le gars pars en total engraine solo) Bref, que je ne m'égare pas trop du départ. Nous sommes en couple depuis le 16 mars, et pourtant, on dirait que cela fait des mois, fin, tu sais cette impression que cela à toujours été ainsi, comme si nous avons vécu déjà ensemble pendant une vie intérieur, fin, c'est bizarre car on pourrait dire aussi, du déjà vu, mais à la fois, on découvre, c'est bizarre comme sensation, mais c'est ça, comme du déjà vécu, mais tu veux toujours le vivre, comme si nos âmes étaient faite ainsi, seulement destiné l'une à l'autre, impossible de se mêler à d'autres. Tu es tellement fascinante, j'adore t'écouter parler, te lire, même quand tu me raconte des histoires le soir, ou quand tu partages tes écris, wow, j'aime tout ce qu'on partage, j'aime le fait de ne jamais avoir de blanc.. J'aime passer tout mon temps avec toi, j'aime notre insouciance quand on se retrouve, déconner comme deux gros gamins et s'aimer comme deux adultes. J'aime notre planque sous la table, comme si nous étions immunisé de tout, du monde, du temps, de l'âge, des con aussi. Notre relation est unique, d'une car tu es une femme unique, mais de deux, ce n'est pas commun ce genre de relation, sur tout les plans, quand on rencontre des couples, cela m'étonne qu'ils ont autant de point commun, puis bon, on a aussi nos différents, on reste deux personnes a part, mais, y'a bien plus de commun, sur tout plan, que de contraire, c'est ce qui nous a attiré. A compter nos points, puis cesser .. La première nuit, se promettre de ne jamais se quitter, tu te souviens ? Et c'était que la première soirée. Ensuite, on s'est très rapidement tout dit, aucun secret, rien, franchement, on pourrait croire que c'était rapide, mais non, nos deux corps, nos deux âmes, s'était imprégné, adapter. Une fusion.. promesse de petit doigt. Tu es ma petite femme pour le meilleur, mais surtout pour le pire, car ton homme te fait grimper au rideau dans tout les sens du terme, aha, que tu en portes des perruques aujourd'hui a force de t'arracher les cheveux par poignet, mais tu te défends pas mal, hein, a m'agacer quand tu ne dis rien, quand je dois râler .. Tss ! Surtout quand tu me pousses a gueuler, et tu me demandes de ne pas le faire, ouais bah, parle aussi, j'aurais pas besoin a faire the voice personnel. On sait que tu adores cette émission hein … ca me fait encore sourire quand je t'ai « chopé » entrain de regarder ça, ptn, j'ai le sourire au lèvres omg... qu'est-ce que tu m'as fait rire ce jour là. Tu sais aussi que c'est cool, de partager les jeux vidéos, la lecture, le dessins, la musique .. avec toi ? Les douches aussi, rhaa, cte mauvaise habitudes que tu m'as habitué, maintenant je n'aime plus y aller seul, la faute à qui ? A mémère .. éh ouais. J'oublie certainement pas mal de chose, je pourrais réécrire pour t'en dire plus, c'est même très probable car j'ai pris un plaisir à t'écrire cela, j'ai mis du temps car madame à côté quémande beaucoup d'attention, mais que veux-tu, comment lui dire non a cette dame, en tout cas, pour ma part, c'est impossible, il suffit de voir son regard, et me voilà a genoux prêt a tout sacrifier. C'est dingue n'est-ce pas ? C'est le pouvoir de cette magic pussy, elle est mon obsession, elle quitte pas mes pensées, nuit et jour, son sourire, son regard, elle, sont l'essence à ma vie, et, je suis éperdument amoureux de vous.

http://data.whicdn.com/images/280688970/large.gif
http://data.whicdn.com/images/276153044/large.gif

« Inutile de préciser encore une fois, que cette femme, Mrs Lhewys, ici présente, est comblée parfaitement, et m'appartient corps et âme, il est alors évident que, passer votre chemin est nécessaire. Sans menace, seulement le vent sera votre récolte, et votre fierté anéanti. »

http://data.whicdn.com/images/281066873/large.gif
Mr
& Mrs Lhewis ©
Commentaire de Klaus MIKAELSON sur le profil de Pluie CELSUS (à 19:32:51) 
MA REINE <3

http://img4.hostingpics.net/pics/302176bedcouplecutekissFavimcom3467413.jpg

J'ai décidé de reprendre mes bonnes vieilles habitudes et polluer ton profil avec mes conneries. Oui parce qu'il manque un peu trop de mon vilain nom ici. Rien à changer, je n'ai toujours pas grande chose à dire à part je t'aime mais ça tu le sais déjà. Disons que je marque mon territoire avec ce com. T'es à moi pour l'éternité. Je ne te lâche plus, et assommes moi si je fais le con à nouveau. Voilà j'ai fini XD et j'attends bien évidemment ce long commentaire que tu m'as promis, oui madame Mikaelson ce n'est pas parce qu'on a tout effacé que tout est oublié. Tout est gravé quelque part en moi, je ne sais pas où mais c'est là. Je t'aime <3

Ton fou Klaus
Commentaire de Raphael CELSUS sur le profil de Amber CELSUS (à 18:37:05) 
Oui demande lui, elle n'avait peut-etre pas le temps de rester connectée longtemps, mais voulait te faire un coucou!
Et bien je suis arrivé ici il y a 5jours, je prend mes marques!
Je suis nounou pour payer mes études de venart qui s'achèvent bientot et j'hésite à me spécialiser en stylisme ou coiffure et toi?
Commentaire de Star ROCK sur le profil de Lucy COLLINS (à 18:00:10) 
Bonjour,

J'ai vu votre message dans la banderole et je me demande avec quoi vous préféreriez que l'on tape à votre porte ?

Star
Commentaire de Amber CELSUS sur le profil de Mirage _MCCLANE__ (à 17:54:59) 
Résultat d’images pour rousse sensuelle

je tenais a te remercier pour le petit baiser laissé quelque part sur ma page.
je suis nouvelle alors ca me touche d'autant plus *te souris franchement*

Commentaire de Amber CELSUS sur le profil de Lyham MEILS (à 17:51:31) 
Résultat d’images pour rousse sensuelle

beta,

oui, beta c'eest mignon *hausse les épaule timidement et te tire la langue* moi j'aime bien *te souris*

je ne suis pas douée pour raconter ma vie en un paragraphe mais en plusieurs tomes oui ! pour autant cela ne veut pas dire que jai envie de le faire. et ca m'étonnerais que ce soit ton sujet de prédilection favoris raconter ta vie.
cependant pour trouver un sujet de conversation je suis plus débrouillarde. mais je déteste le faire aussi.
viens on parle de choses qu'on aime faire ! a ce train là tu sauras tout ce que jaime pas la ! *ris* la liste est longue et pas des plus passionnantes.

Commentaire de Timide __MCCLANE sur le profil de Jade JUSTME (à 17:46:17) 
Génial le cadre ! J'adore ! Et nos enfants aussi ^^
Je t'offre un porte clefs bien mérité ! 
Je t'embrasse ma tite folle d'amour ! 
https://galerie.alittlemarket.com/galerie/product/2597215/pins-porte-cle-rectangulaire-une-maman-18997688-porte-cle-maman-jpg-b3ab1_570x0.jpg

Commentaire de Amber CELSUS sur le profil de John BOREALE (à 17:46:10) 
Résultat d’images pour rousse sensuelle

Ton nom me plait,
tout en douceur et en couleur...

enfin je divague mais je serais ravie de gratter d'avantage pour voir sous la surface...
Commentaire de Lyham MEILS sur le profil de Amber CELSUS (à 17:42:02) 

Beta ? *ris* Tout est éphémère ici alors même en s'attachant a des "bonnes" personnes, je pense qu'on peut aussi se blesser et justement, j'allais dire que le mieux est de ne pas s'attacher du tout, on finit toujours par blesser et être blessé. 

Aaah mais rire et sourire c'est la vie aussi, tirer la gueule ou être triste, c'est pas top
J'en sais rien, je ne vais pas vers les autres, certains font des sorties ridicules, d'autres veulent savoir toute ta vie dès le premier message, alors le mieux c'est un bon sujet de conversation 8)

Historique de navigation